mercredi 28 février 2007

Surprise ...

Et pourtant, j'avais dit que je ne posterais plus aujourd'hui, mais avant de partir au théâtre, je me devais de vous faire partager un petit moment de bonheur de ce jour.

Voici ce que j'ai reçu d'une assidue et une fan de ce blog dans ma boite mail ... Une vraie groupie!!! Je pense d'ailleurs ouvrir un fan club!!! ;-)))) Modeste que je suis ....

Son nom? BeeHappy ou Laurence ...

Merci à toi! Héhé, je t'ai eue! Scrutte ta mailbox, tu vas bientôt y trouver le GSM de Yoris ...

Tic tac ... Tic tac ...

L'horloge du temps ne s'arrête donc pas ... Impossible de stopper cette trotteuse qui égraine les secondes.

Donc voilà, cela sera de coutume (tant que ce blog vivra), je terminerai mon mois de février par ce genre de note et tant pis pour les années bissextiles, ce sera grève (ah! te voilà déjà prévenu pour l'année prochaine, ha ha ha). Ce qui me console, c'est que nous entrons en mars, l'année de naissance de ce blog ... Chacun son tour!

D'ores et déjà, merci pour les petits témoignages du 27 ... J'en ai grand besoin en ce jour de ... maladie! Oui, j'ai encore la crève et c'est trop injuste d'avoir un nez qui coule et qui ne se vide jamais!

Pour terminer, je voulais souhaiter un bon anniversaire à ma maman qui, il y a 32 ans, s'est dit qu'il était temps que je sorte. J'en avais déjà fait assez avec elle, il fallait que les autres en profite un peu et ils sont ravis ;-). Je remercie le médecin d'avoir conseillé mon prénom, sans quoi, grâce à ma si gentille arrière grand-mère, je me serais appelé .. Nicodem (woaw)!

Allez, on est le 28, dernier jour du mois et c'est la période hard au boulot ... Pas le choix, il faut y aller avec aspirines, mouchoirs et voix de canard ...

A+ et ... merci

BelgoQuizz (7)

Pour cette 340ème note, le BelgoQuizz sera simple et court! Non pas que je n'ai pas envie de me creuser les méninges mais je me suis dis pourquoi pas prendre un petit mot familier de tout bon belge francophone qui, pourtant, part à la désuétude.

Pour une fois, les commentaires ne seront pas modérés mais je compte sur toi pour jouer le jeu ... Réponse dans le courant de ce jeudi

Une aubette
Pour la solution, je vais faire aussi court que la question ;-) ... une aubette est un abribus. Mais je précise aussi que c'est là que l'on achetait aussi son ticket de tram

mardi 27 février 2007

Pfffff

Et voilà, je vis les dernières heures de 31 demain on passe à 32 ...
Vraiment pas cool cette vie!

lundi 26 février 2007

En finale?

Et pourtant, je t'avais promis de te laisser tranquille avec çà jusqu'en mai ... Arf, je ne pouvais tenir plus longtemps! Ca y est, c'est fait, la chanson qui va nous représenter à l'Eurovision de la Chanson a été dévoilée hier sur LaUne dans Bonnie et Clyde. Au même moment, le site internet était inauguré. Le tube qui gagnera le concours cette année (c'est sûr) ne sera pas dans les bacs mais uniquement téléchargeable.

La Belgique est un plaisir et doit le rester, le tube interplanétaire sera anglophone dans la plus pure tradition kitch de l'Eurovision. Personnellement, je la trouve aussi décalante que notre pays. Alors oui, même si elle est en anglais (pour rappel, cette année, c'est au francophone à présenter le candidat), elle a le mérite d'incarner la 'non-prise de tête' de notre pays!

Deux vidéos: la 1ère qui est le JT de 22h30 qui présente les candidats et la 2ème est l'intégralité du titre présenté hier sur LaUne
Assez pour être en finale? En tout cas, c'est un p... de b... de m... d'air qui te reste en tête!

Le blog du jour ...

Un nouveau né sur le net et plus spécialement dédié aux belges, un blog sur la bio de Christophe Willem. ELLE s'est confectionné un nouveau petit joujou.
Passes-y, cela lui fera plaisir ...

dimanche 25 février 2007

Jazz et bière

L'Ancienne Belgique est la dernière "grande" salle de Bruxelles que nous n'avons pas encore fait pour un concert. Révélateur comme nom pour un lieu qui appartient à la Communauté Flamande ... Ceci n'est peut-être pas une fiction!

Cadre lounge et excellente acoustique, j'étais heureux de voir qu'il y avait de la place assise dans le fond de la salle en hauteur. Le concert s'est ouvert par un artiste anglais Jack Savoretti qui a tout simplement conquis ELLE et le public. Seul avec sa guitare, il en a certainement surpris plus d'un.

21h, Corinne Bailey Rae est arrivée aussi 'fraîche' que son album. Les cuivres se sont mis en route, un batteur à la Manu Katché, une choriste plus imposante que Dominique de la Nouvelle Star, une ambiance feutrée, une salle comble, un son CD, le bonheur musical était réel. Les 2 artistes ont quand même souligné et remercié la sagesse et l'attention du public belge! Encore 2 qui reconnaissent que nous sommes les meilleurs! Vendredi, ils étaient à Amsterdam et le concert s'est visiblement très mal passé avec une salle assez bruyante et non respectueuse! Et je comprends le stress pour cette 1ère européenne!

La soirée s'est terminée autour d'une Duchesse de Bourgogne et d'un cervelas au "Poechennelle Kelder". Si les brasseries de la Grand'Place sont divines, ce café est à conseiller à tout amateur de bières mais aussi pour la découverte du breuvage à houblon. Dans une cadre typiquement bruxellois, la bière n'est que meilleure! Il suffit de s'éloigner de la plus belle place du monde et de traverser la rue en face du Manneken Pis!
Pour toutes les infos du concert, je t'invite à te rendre sur le blog de ELLE (critiques et vidéos des 2 artistes de la soirée) et c'est ICI

Swimming

Un couloir, 2 murs, du chlore et des longueurs...

Lundi 19 févirer en libre pour 3400m
Mardi 20 février en club pour 2800m (entrainement interrompu par la fatigue)
Mercredi 21 février en libre pour 2200m
Samedi 24 février en club pour 3000m avec chrono
Dimanche 25 février en libre pour 1200m de décrassage

Soit un total de 12600m cette semaine en +/- 5h40

samedi 24 février 2007

Samedi pluvieux ... samedi heureux?

Il y a des matins où l'on se dit que l'on resterait bien dans son lit à écouter la pluie tomber. Bien au chaud sans bouger. Et puis, non! Impossible de faire la grasse mat', le week-end, je suis réglé comme en semaine. Mais avec une heure de plus ... c'est le week-end tout de même!
Les matins de week-end sont identiques chaque semaine. Levé à 7h (ou 7h15) pour être à la piscine à 8h30 (théoriquement dans l'eau). Bon, on va dire que la théorie était mise en pratique aujourd'hui. Et pourtant, c'est un gros rhume qui commence. Le nez bien encombré et là, je m'était dis NAN! Tu restes dans les plumes. Et bien, j'aurais eu des remords!
L'effort a payé. Au bout d'un entraînement assez endurant, l'entraîneur prend ses chronos et nous demande de faire 4 sprints de 25m (ok, c'est peu mais pour moi, c'était un test. Savoir où j'en suis). 2 crawl, 1 dos et 1 choix (pour moi, ce sera la brasse). Et c'est là que j'ai fait le point! Plot de départ ... Go! Je me suis donné mais tant que cela je pense. Verdict? 13'63"! HEU-REUX! Content de moi! L'entraînement de ses dernières semaines livrent ses premières récompenses. Je sais maintenant où et comment travailler! 2ème crawl, je le fais en 13'91". Le dos? Euh ... Vous pouvez répéter la question? Et la brasse en 19'61". Là, ça craint encore. Quoi que je délaisse ma spécialité pour le crawl donc je peux aussi être content de mon temps...
En sortant de l'entraînement, je me suis demandé ce que j'avais fait à l'Euromillion. Le ticket allait-il faire jouer à la machine une sonnerie mélodieuse rare ou musique lourde et habituelle? Oh joie! J'ai gagné! Bon, je sais ce n'est que 7€40! Mais comme ce soir, c'est concert à Bruxelles pour Corinne Bailey, ça paiera un verre. Il faut parfois se contenter de choses simples pour se rendre la vie plus belle. En tout cas, je me suis dit que samedi pluvieux est un samedi heureux!
A part ça, mon nez va très bien, il coule!

Vues de Moi (8)





Touche d'humour pour ce 'Vue de moi'. Le HLM pour chat!

Présentation? En haut, Amon-Ré (plus souvent appelé Mo-Monn ou Nounou (l'éleveur le nommé comme)) et en bas, Salem (aussi appelé Trou du c...)

vendredi 23 février 2007

BelgoDecouverte

UPDATED
Le BelgoDecouverte de cette semaine (qui arbore pour la 1ère fois son 'label') veut te présenter un tout nouveau produit musical belge. Il sévit sur les antennes de PureFm depuis quelques mois avec son titre "Second Category" et maintenant avec 'More'.

The Tellers est un groupe de jeune wallons en provenance du Brabant Wallon (Bousval pour être plus précis) vient d'être concrétiser par Canon. Pour les besoins de sa campagne de pub mondiale, ils ont décidé de prendre The Tellers pour la musique du clip.

Je te fais donc découvrir 'Second Category' et la pub. N'hésite pas à partager ton avis ...



jeudi 22 février 2007

Double champion du monde ...

Il y a quelques notes d'ici, je t'avais présenté un futur champion. Celui qui peut porter la natation belge (ou wallonne) à de très belles heures! Yoris Grandjean de Liège Natation n'a que 17 ans et il attire déjà quelques attentions, on ne s'en plaindra pas. On oublie trop souvent qu'il n'y a pas que le foot, le tennis et le cyclisme en Belgique.

Ce samedi, le supplément du Soir parlait de 5 graines de champion dont Yoris. Au point de vue caractère, on aurait peut-être bien à faire à une Justine au masculin. Laissons le travailler et voir ce qu'il peut nous apporter ou donner de l'ambition et de l'attirance des jeunes vers un sport qui est national en Australie!

Pour lire, tu cliques sur l'image pour agrandir

CA FONCTIONNNNNNNNNNNNNEEEEEEEEEEEEEEEEE!!!!

mercredi 21 février 2007

En images (suite)

A y est, c'est fini! Sur une touche noire, le carnaval de Binche est en deuil. Visiblement, c'est une nouvelle mode en Belgique, le poignard en poche. Un jeune de 17 ans molesté par un groupe de jeune qui s'est soldé mortellement.
Je t'invite à visionner le journal de ce mercredi. Il commence par la page noire mais tu peux visionner le reportage du mardi gras en te positionnant sur la moitié de la vidéo

C'est ici (clique ensuite sur archives et puis, tu choisis 21 février)

ESC 2007

Quoi déjà? Tu vas déjà nous bassiner avec ton Eurovision Song Contest pour cette année? Mais nous ne sommes qu'en février !!

Ben quoi? BeeHappy vient de mettre sur orbitre et je viens de lire dans le Télémoustique de cette semaine que nos représentants de cette année ne seraient ni le groupe Eté67, ni Saule. Il s'agit du groupe KMG's.

Je ne connais pas et j'attends de voir ce que cela peut donner. La tendance du groupe est electro-jazz-funk. Du moment que cela ne donne par un EU-RO-VISION façon Telex ...

Comme cette année, c'est la langue francophone qui est à l'honneur pour la Belgique, les barrages de la demi-finale seront peut-être plus difficile à passer.

Sur ce, je te laisse 'tranquille' quelques semaines ;-)

Alors qui?

Oui qui? (et cela servira un peu de sondage aussi)
Mais qui quoi où et quand?
Qui a écouté Classic21 ce matin entre 9 et 10h?

BelgoQuizz (6)

Laurence de BeeHappy a une légère avance mais a-t-elle trouvé pour autant. Pour le 6ème numéro du BelgoQuizz, je te propose une expression qui peut-être dans l'air du temps. J'avoue, on est limite dans le patoi mais c'est tellement généralisé qu'il s'agit bien d'un bon français bien de chez nous.

- Marcel! Fais péter les pintes, c'est guindaille!

Réponse ce jeudi!

mardi 20 février 2007

Carnaval (7)


Le dernier épisode de Carnaval ... Mardi Gras, le sacre du Carnaval de Binche. Les Gilles sont enfin de sortie. Depuis 4 heures ce matin, les tambours résonnent dans la ville. Les sabots claquent sur les pavés.

Ayant eu la chance de vivre le carnaval de l'intérieur, je garde un excellent souvenir. Invité par un Gille, j'ai participé aux préparatifs matinaux. J'avoue, le 1er verre de champagne à 5h45 est un peu dur à faire descendre. Mais le moment est solennel, le bourrage du Gille est intime et le partager est magnifique. De loin, on entend un tambour, certainement le ramassage et nous voici en route pour aller en chercher d'autres. De maison en maison jusqu'au local pour le petit déjeuner. Il se fait aux huitres. Perso, ça ne passe déjà pas en temps normal alors penses-tu, à 7h du mat', c'est impossible mais ouf, on avait le choix avec du saumon fumé.

Le reste de la matinée nous fait déambuler dans les rues de la ville, de café en café avant le rondeau du matin sur la place où tous les Gilles mettent leur masque de cire pour casser toute image sociale et ainsi se ressembler. Les cérémonies proticolaires suivre à l'Hôtel de Ville.

Le reste de la journée, je le laisse au site de te le présenter. Demain, les vidéo seront en ligne pour te faire partager les journées de lundi et mardi. Les récits officiel de carnaval sont issus du site officiel: ICI

Le Mardi Gras

Avant toutes choses, il faut bien noter que le Mardi-Gras est le seul jour où l'on peut voir les Gilles, les Paysans, les Pierrots, les Arlequins et, auparavant, les Princes d'Orient et les Marins, en costume traditionnel.

Le plus long jour de l'année, le plus beau aussi. Le coeur des Binchois bat d'un autre rythme en ce jour. Il vit au rythme des tambours, de la musique et du pas cadencé. Très tôt le matin, les maisons s'allument et l'effervescence commence. Les esprits sont entièrement au service du Carnaval. Dès trois heures du matin, les bourreurs font leurs tournées, de maison en maison, de Gille en Gille, pour contribuer à la naissance du roi du jour. Tout un petit monde s'affaire autour du personnage. L'épouse, l'amie ou la mère prépare l'habillage, met le mouchoir de cou (ou foulard de cou) qui protégera le Gille des coupures de la collerette, aide son époux à enfiler la blouse, s'inquiète du bien du Gille. L'attente du bourreur est parfois stressante. "Dans une demi-heure, on vient déjà me chercher et le bourreur n'est toujours pas là". Les invités qui auront le privilège d'assister à l'habillage de leur hôte sont déjà là, impatients de vivre le Carnaval avec des Binchois, directement dans le feu de l'action.

Lorsque le bourreur arrive, la "cérémonie" peut enfin commencer. Par des gestes traditionnels, il prend la paille, la froisse pour en faire des torquettes. Celles-ci, placées minutieusement sous la blouse formeront la structure des deux bosses. La sensation ressentie par le Gille lorsque la première torquette est mise en place est inexprimable. C'est à ce moment que l'on se rend compte que c'est le plus beau jour de l'année. Les plus sentimentaux verseront peut-être une larme de joie. Une telle expression de bonheur n'est sans doute pas compréhensible pour des gens ignorant tout ces rites ancestraux. Mais la dernière des choses à faire est de s'en moquer. Servir une tradition est pour le Gille beau et noble.

Le bourrage terminé, l'épouse achève les préparatifs. Elle applique avec soin la collerette sur les épaules, attache avec douceur le noeud à la collerette, met la barrette, ce bonnet blanc, sur la tête qu'elle entourera du mouchoir de cou plié précautionneusement et noué dans les règles de l'art. Les hanches du Gille sont ceintes de l'apertintaille aux sonnailles mystérieuses. Cela se termine par la mise en place du grelot sur le plastron de la blouse.

Lorsque par après, d'autres Gilles viennent chercher leur partenaire dans la profondeur de la nuit, celui-ci offrira le verre de champagne, le premier de sa journée (tradition bourgeoise provenant du siècle passé). Embrassades et sourires sont la preuve, à ce moment, que le Carnaval fait gonfler le coeur de chacun. Ce sera aussi l'occasion de danser au son des tambours et d'un pipeau ou d'une flûte l'Aubade matinale. Cet air ne se joue que le Mardi-Gras au matin.

Puis, le ramassage reprend et l'on se rend dans une autre maison, celle d'un autre membre de la société. Le groupe augmente et le nombre de personnes suivant les Gilles gonfle avec lui.

Ces premières heures du Mardi sont, de l'avis de tous, les plus belles, celles à ne pas manquer pour ne pas rater le sens d'un folklore cher aux Binchois. Les couleurs blanches des barrettes et des collerettes dans le noir de la nuit sont un spectacle de contrastes merveilleux. Le tout rythmé par le claquement des sabots et le tintement des apertintailles qu'accompagnent un seul tambour et caisse. Les ramons, parfois, s'envolent vers une connaissance pour le saluer et lui souhaiter bon Carnaval.

Vers huit heures, les groupes se rassemblent dans le haut de la ville pour former la société au complet. Certains vont déguster, en guise de petit déjeuner, une assiette d'huîtres dans un restaurant du quartier de la gare. Mais il ne faut pas croire qu'il s'agit là d'une généralité.

A partir de là s'entame la "descente" vers le centre de la ville pour se rendre à l'hôtel de ville où les sociétés sont reçues par le bourgmestre. Vers dix heures, en arrivant dans ce qu'on appelle le bas de la ville, les Gilles mettent leur masque. C'est ainsi qu'ils ont l'air mystérieux, tous issus de la même origine, martelant le sol du même pas cadencé. Aux arrêts, les épouses ou les mères, tiennent dans leurs mains, avec précaution, les masques, dans un mouchoir blanc afin de le protéger et d'en essuyer la sueur.

Lorsque la société arrive devant l'hôtel de ville, sur la Grand'place, elle fait un rondeau avant d'entrer dans celui-ci, en attendant que la Salle de Mariage se vide de la société présente. Dès qu'elle entre dans l'hôtel de ville, les sabots claquent de plus belles sur le carrelage de la salle. Après avoir ôté leur masque, les Gilles écoutent attentivement le bourgmestre pour la célébration des jubilaires. Chez les Paysans, on fête les jeunes ayant fait le Paysan durant douze années. Pour les Pierrots, cela se limite à six ans car ce ne sont que des enfants de primaires qui sont membres de cette société. Pour les Gilles et les tamboureurs, on trouve des jubilaires de vingt-cinq, quarante, cinquante et soixante ans. Cette réception se fait en présence des invités des édiles communales. Après que le bourgmestre ait lancé son traditionnel "Tambours !", ceux-ci se mettent en branle et la société sort pour laisser la place à la suivante.

C'est ensuite qu'à lieu la dislocation. Chacun rentre chez lui, accompagné d'un tambour car le Gille ne se déplace jamais sans tambour. Par petit groupe, la société se disperse pour se reformer, après le repas, vers quinze heures, pour le départ du cortège.

C'est pendant ce cortège que l'on peut découvrir les Gilles avec leur coiffe majestueuse, ce chapeau aux plumes d'autruches qui semble flotter au-dessus du chef de son propriétaire. Les plumes gonflées par le frisage donnent une impression de majesté aux Gilles. C'est aussi à cette occasion que ceux-ci ont troqué le ramon pour le panier en osier. Celui-ci rempli d'oranges se videra à force que la pluie d'orange avance. Le Gille puise dans son panier pour offrir l'orange aux visiteurs amassés tout au long de la grand'rue. Les mains se tendent pour attraper cette offrande. Les appels se font pressants pour en obtenir de la main même d'un Gille. Celui-ci, alors, tend son panier vers le quémandeur. Il en fait de même pour les connaissances qu'il rencontre tout au long du trajet. Cette offrande explique le fait qu'il est interdit de relancer les oranges aux Gilles. Cela serait pris comme le refus d'un cadeau. Les oranges de réserve sont portées par des porteurs attitrés, dans des sacs et non pas dans des charrettes ou dans des camions comme on en voit dans d'autres carnavals. Auparavant, les Gilles, en lieu et place des oranges, distribuaient des noix, des oignons, des pommes, …

Les sociétés évoluent ainsi, l'une à la suite de l'autre, au son de la musique, en direction de la Grand'place. Là, les musiques et les tamboureurs de toutes les sociétés uniront leurs efforts afin de jouer pour tous les Gilles dansant en un rondeau mémorable, spectacle inoubliable autour de la Grand'place.

Après quelques tours, les musiques s'arrêtent et des tambours se mettent en route pour conduire les Gilles vers leurs locaux ou d'autres endroits pour y prendre un bref repos, changer de barrette et de mouchoir de cou pour toujours faire preuve de fraîcheur.

Ils se mettent ensuite en route vers le point de départ du cortège du soir, le cortège aux lumières. Il suit le même trajet que celui de l'après-midi mais les Gilles n'ont plus de chapeau et dansent avec leur panier retourné, dressé vers le ciel. Tout au long de ce pèlerinage, les feux de Bengale projettent les ombres énormes des officiants de ce rituel sur les murs des maisons, des fontaines de lumières s'embrasent à l'approche des sociétés.

Lorsqu'ils arrivent sur la Grand'place, ils se tiennent l'un l'autre par le panier dressé et tournent ainsi en un rondeau qui ne s'arrêtera que lorsque le feu d'artifice se terminera. Celui-ci est bien souvent très beau. Des plafonniers surmontent la Grand'place et crachent leur lumière vive sur celle-ci. Les fusées montent vers le ciel pour épanouir leurs corolles multicolores. Le bouquet final est le signal déclenchant le regard des gens vers le panneau "Plus Oultre" qui s'illuminera dans un esprit de fête. Plus Oultre, la devise de la ville de Binche. C'est toujours un moment pathétique.

Comme l'après-midi, les sociétés vont prendre un peu de repos avant de se remettre en route.

Vers vingt-trois heures, les derniers rondeaux du Carnaval, en musique, tout comme le Dimanche-Gras à pareille heure. Après celui-ci, aura lieu la dislocation des musiques et les cuivres arrêteront. Seules les batteries se feront entendre à travers toute la ville et même au-delà.

Le Carnaval se termine bien souvent vers cinq ou six heures du matin, le Mercredi des Cendres. Encore une fois, le Gille est raccompagné chez lui par un tambour puisqu'il doit être rentré avant que le jour ne se lève.

Le Carnaval d'une année est fini, sans doute, mais déjà, celui de l'année suivante est en train de naître. Il ne quitte jamais entièrement l'esprit des Binchois.

lundi 19 février 2007

En images...

Six épisodes de passé et pas encore d'images pour te montrer réellement à quoi ressemblent les festivités binchoises. Je me rattrape donc avec le 1er journal local des fêtes.

C'est ici (clique ensuite sur archives et puis, tu choisis 19 février, c'est en début de journal)

Carnaval (6)


Lundi, jour de la jeunesse à Binche ... Les adultes se reposant de la veille et prenant de la force pour le lendemain laissent leurs places à la jeunesse binchoise. Un chose est sûre, c'est le jour où la ville est la plus élaguée de tout touriste. C'est un peu le carnaval des Binchois. Il pleut des confettis partout. Le tout rytmé au son de la viole ...

Le Lundi Gras

Le Lundi-Gras est "le jour de la jeunesse". Lorsque nous avons parlé des différents bals se déroulant les trois samedis précédents le Carnaval, nous vous avons présenté les différentes jeunesses binchoises.

Il en existe trois: la Royale Jeunesse Catholique, la Jeune Garde Libérale, la Jeune Garde Socialiste.

Cette journée du lundi est entièrement organisée et animée par ces trois jeunesses. C'est vers 10h00 que tout commence. Après une courte nuit, les jeunes Binchois et Binchoises (surtout jeunes de caractère) vont danser au son de la "viole". Ces violes sont en fait des orgues de barbarie où les cartons troués sont remplacés par un cylindre clouté. Auparavant, elles étaient fabriquées hors de la Ville mais depuis quelques années, un artisan binchois, Jocelyn Lebon a décidé d'en construire quelques-unes.

Les bandes, bras-dessus, bras-dessous, glissent au son aigrelet de la viole portée et actionnée par "el maniqueu". Les fanfares locales (au nombre de trois également) suivent "leur" jeunesse. Aussitôt la viole arrêtée, elles se mettent à jouer des airs à la mode… et les couples dansent à même le pavé.

L'ambiance bat son plein en ville et dans les cafés où les "batailles de confetti" font bien des victimes… consentantes. Car quiconque ne sait pas s'amuser n'a pas sa place au Carnaval de Binche!

L'apéritif se prolonge et, vers 15 heures, les jeunesses se rassemblent dans leur local. Les enfants dansent au rythme des tambours et des cuivres. Ils offrent des oranges. Sur la Grand'Place, face à l'Hôtel de Ville, les trois jeunesses réunies constituent le "rondeau de l'amitié". Les petits jouent leur rôle avec autant de fierté que les grands.

Le rondeau terminé, il est près de 17 heures. Les jeunesses se reconstituent séparément et montent vers la gare où un feu d'artifice est tiré en leur honneur vers 19 heures.

Les jeunesses regagnent ensuite leur local, toujours en dansant, mais elles ne tarderont pas à rentrer car demain, c'est le grand jour. Beaucoup d'enfants feront le Gille, le Paysan, le Pierrot ou l'Arlequin: il faudra être en pleine forme.

Les adultes, futurs Gilles, devront également se résoudre à faire preuve de raison. Ce n'est qu'à contrecoeur qu'ils quitteront l'ambiance mais quelques heures de sommeil s'avèreront nécessaires pour assumer son rôle de "Roi" du lendemain.

dimanche 18 février 2007

Belgique - France / France - Belgique

Pour ne pas dire Kim-Amélie ou Amélie-Kim. Ce dimanche avait lieu la finale du Tournoi d'Anvers où notre Kim Clijsters jouait son dernier match devant son public. Ayant décidé d'arrêter le tennis à 23 ans pour se consacrer à elle et à sa famille, il fallait terminer en beauté. Amélie (que je ne porte pas spécialement dans mon coeur) ne lui pas fait de cadeau et voulait gagner cette raquette, qui, soulignons-le, fait 4 kilos d'or et sertie de 1702 diamants!
Le résultat du match? 6-4 / 7-6 en faveur ... d'Amélie.

Que dire? De la tristesse? Oui mais de l'émotion aussi. Beaucoup de larmes et de la sincérité! Clouseau venu chanter devant elle avec un guitariste. Il l'a remerciée en lui offrant 17 bouquets de roses rouges.

Amélie, un peu mal à l'aise face à sa victoire ne cachait pas non plus son émotion! Elle m'a d'ailleurs surpris. Elle a donné rendez-vous à Kim tout au long de 2007. La Belgique doit s'y préparer, elle est en train de voir partir un grand nom mais aussi un sourire. Consolons nous, Justine est encore là mais pour le sourire sincère et spontané, il faudra repasser chez les hommes avec Olivier et Cristophe!

Swimming

Que s'est-il passé cette semaine dans les eaux chlorées?

Lundi 12 février en club pour 2100m
Jeudi 15 février en libre pour 1800m
Samedi 17 février en club pour 3200m avec le coach (et il tire...)
Dimanche 18 février en libre avec F pour 2000m

Soit un total de 9200m cette semaine en +/- 4h45

Carnaval (5)

Nous y voilà! C'est dimanche gras! Binche se réveille pour 3 jours de liesse. J'ai pu lire parmi les commentaires que certains n'aiment pas trop le carnaval, je dois bien avouer que c'était mon cas étant plus jeune. Mais le carnaval de Binche n'a rien de comparable avec ceux que l'on peut trouver ailleurs. Oui, il y a un cortège qui 'parade' dans la ville mais il y a surtout les sociétés que tu peux suivre. Tu peux participer au regroupement de société le matin. Parcourir la ville derrière l'une d'elle. Participer à la vie du Carnaval et pas uniquement en tant que spectateur dans une cohue lors du cortège. Le vivre, c'est suivre!

Le Dimanche Gras

Lorsqu'arrive le Dimanche-Gras, la longue période où le folklore prend le pas sur la vie professionnelle de chaque Binchois entre dans sa dernière phase. Le Carnaval proprement dit va rythmer le pouls de la cité aux remparts pour trois jours de fêtes intenses.

Le premier jour, dès les premières lueurs du soleil levant qui annonce de nombreuses heures de réjouissances, les premiers tambours se font entendre. Ainsi, aux alentours des neuf heures du matin, de petits groupes se forment, de maison en maison, au son du tambour qui joue l'"avant-dinner" ou de la viole.

Ces groupes au sein desquels les futurs gilles se regroupent par affinité en une cagnotte déambuleront à travers la ville. Les gens peuvent ainsi profiter des heures matinales pour découvrir les travestis gardés secrets jusqu'à ce jour et préparés de longue date. Ces costumes sont des représentations de costumes les plus fous, des clowns, des travestis tous aussi originaux les uns que les autres.

A ce sujet, il faut parler d'un type de travestis spécifique du Dimanche-Gras. Il s'agit des mam'zelles. Ces derniers, même s'ils ne sont plus aussi nombreux qu'avant car bien souvent très onéreux, sont vraiment typiques dans la cité du gille. Il s'agit d'hommes se travestissant en femmes, aux couleurs vestimentaires les plus riches et aux tissus les plus raffinés, de styles Belle Époque ou Napoléon III. On les retrouvait auparavant non seulement au sein des sociétés mais également seuls ou en couple, au son de la viole ou de l'accordéon. Elles poursuivaient la tradition que l'on retrouve dans la plupart des carnavals d'Europe de l'homme déguisé en femme.

Vers dix heures, les sociétés sont au complet dans le centre de la ville. C'est là que l'on découvre dans une cohue indescriptible l'ensemble des travestis dans une cohabitation très serrée sur le pavé. La fraîcheur du matin a rendu exquise la brillance des costumes. Les vendeurs de mimosas sont sur le trottoir depuis de nombreuses heures et font affaires parmi la foule joyeuse.

Vers midi la dislocation, celle-ci permet aux tambours de reconduire les travestis chez eux pour un bon repas avant le long cortège de l'après-midi.

Celui-ci prend son départ aux environs de quinze heures dans le haut de la ville, quartier de la gare. Les sociétés se succèderont l'une l'autre vers le centre. Les batteries accompagnées des musiques joueront les airs de Gilles pour leur propre société. Le cortège permet aux étrangers de voir sans trop de difficulté l'entièreté des sociétés. Il prend fin vers 19 heures, à la tombée de la nuit.

Jusqu'onze heures du soir, les sociétés vont de café en café, avec un entrain incomparable. C'est à cette heure environ qu'elles effectuent chacune leur rondeau. Les membres forment un cercle autour de leurs musiciens pour les ultimes airs de gilles avant le départ des cuivres.

Le reste de la nuit se fera au son de l'"avant-dinner", les tamboureurs frappant de plus belle la peau du tambour. Les ra et les fla se succèdent à un rythme effréné, au plus grand plaisir des travestis qui retrouvent les tambours pour des roulements infernaux et ce jusque tard dans la nuit.

On termine celle-ci en " rengageant " c'est-à-dire que chaque "Gille" paie un supplément pour le salaire des tamboureurs. Cette pratique se rencontre également le Mardi-Gras dans la nuit.

samedi 17 février 2007

Le 'Avez Vous'

C'est l'occasion de me livrer un peu plus à vous, fidèle lecteur! J'avoue le questionnaire est limite 'cul-cul la praline' mais il a l'avantage de livrer quelques indices sur celui qui joue le jeu. L'idée a été piqué chez BeeHappy qui l'a piquée chez ... qui a lui même copier-coller le 'jeu' chez ...!

J'espère que tu auras le temps pour le lire, en tout cas, je l'ai pris pour y répondre! ;-)

AVEZ VOUS ...
01. Payé votre tournée dans un bar : une tournée oui; générale, je pense pas ou alors ...
02. Nagé avec des dauphins dans l’océan : un jour peut-être ... si ils aiment le chlore, ce serait plus facile
03. Escaladé une montagne : un terril, c'est valable comme réponse?
04. Conduit une Ferrari : oui, oui, d'ailleurs Charles est en train de laver. Et non, ce n'est pas moi le gagnant de l'Euromillion de la semaine dernière!
05. Visité les Grandes Pyramides : pas encore été en Egypte?
06. Porté une tarentule : une?
07. Pris un bain avec quelqu’un à la lumière des bougies : non
08. Dit « Je t’aime » en le pensant vraiment : oui
09. Pris un arbre dans vos bras : quel en serait le but?
10. Sauté à l’élastique : non
11. Visité Paris : yep et c'était cool
12. Regardé un orage sur la mer : oui, c'était un été de ma tendre jeunesse. A Koksijde, ma grand mère avait loué un appart sur la digue, j'ai adoré le spectacle
13. Resté éveillé(e) toute la nuit pour regarder le lever du soleil : non
14. Vu une aurore boréale : non mais comme je suis toujours aussi tenté d'aller en Scandinavie...
15. Eté dans un grand événement sportif : oui comme spectatrice et acteur
16. Monté les marches de l’Oratoire Saint Joseph : non et c'est où ça d'ailleurs ?
17. Fait pousser et mangé vos propres légumes : non mais les fruits oui
18. Touché un iceberg : non
19. Dormi sous les étoiles : non
20. Changé la couche d’un bébé : non
21. Fait un voyage en montgolfière : non mais l'idée me trotte dans la tête depuis un petit temps
22. Vu des étoiles filantes : oui
23. Eté saoul(e) avec du champagne : non
24. Donné plus que vous en pouviez à une œuvre caritative : non
25. Observé la nuit avec un télescope : observer la nuit?
26. Participé à un record du monde : non mais de Belgique oui et on l'a eu!!! C'était sur un relais 4x50 nage libre
27. Fait une bataille avec de la nourriture : je ne joue pas avec la nourriture
28. Parié sur le cheval gagnant : je ne joue pas au tiercé!
29. Demandé votre chemin à un étranger : en Belgique? ou à l'étranger? Car cela à toute sa nuance!
30. Fait une bataille de boules de neige : ridicule cette question
31. Crié aussi fort que vous pouviez : oui et après j'ai eu mal à la gorge
32. Porté un agneau : voyez vous cela ...
33. Vu une éclipse totale : oui en 1999 comme un grand nombre d'européens du nord!
34. Escaladé une dune : oui, la plus haute de Belgique est à Koksijde justement, elle fait 33 mètres
35. Ecrasé un animal en voiture : malheureusement oui! Et par 2 fois. La dernière était un petit chat. Je m'en suis voulu. Il a traversé devant moi. Je me suis arrêté pour le retirer de la chaussée pour pas que d'autres ne viennent rouler dessus. Je m'en suis voulu toute la journée en pensant aux miens et le soir, j'ai sonné aux maisons pour m'excuser mais il n'appartenait à personne.
36. Dansé comme un fou sans se soucier de qui vous regarde : ça, ça ne risque pas
37. Adopté un accent pour une journée entière : faut pas que je retravaille sur Bruxelles, j'ai un don de mimétisme incroyable...
38. Eté vraiment heureux, même un court moment : oui
39. Eu deux disques durs sur votre ordinateur : non
40. Pris soin de quelqu’un de saoul : oui
41. Dansé avec un(e) inconnu(e) : non
42. Observé les baleines dans l’océan : non
43. Volé un panneau : j'ai failli. C'était à Namur pour les Fêtes de Wallonie. Légérement bitu au pecket, j'ai failli reprendre un 'P - Place d'Armes' mais comme les flics étaient là, on m'a conseillé de ne pas le faire!
44. Voyagé « sac au dos » au Canada : non
45. Entrepris un long voyage sur la route : oui
46. Escaladé des rochers : oui
47. Fait une ballade de minuit sur la plage : oui et c'était aux Maldives
48. Fait du parapente : non
49. Visité l’Irlande : non, et pourtant avec Ryanair à Charleroi, c'est pour rien!
50. Eu le coeur brisé plus longtemps que vous n’aviez été amoureux : non
51. Au restaurant, vous asseoir à une table d’inconnus et manger avec eux : non
52. Visité le Japon : non mais c'est peut-être dans mes projets
53. Trait une vache : non
54. Classé vos CD par ordre alphabétique : non
55. Prétendu être un super héros : non, pas à ce point quand même !
56. Chanté dans un karaoké : oui, mais j'ai dû être dans un état second pour le faire et surtout pour chanter la Makarena
57. Traîné au lit une journée entière : oui !
58. Joué au football : oui, à l'école, pendant les cours de Gym, je détestais ça!
59. Fait de la plongée sous-marine : oui, d'ailleurs même si ELLE ne veut plus que je plonge, je suis toujours plongeur 2*.
60. S’embrasser sous la pluie : oui
61. Joué dans la boue : non
62. Joué sous la pluie : oui
63. Eté dans un théâtre de plein air : oui
64. Visité la grande Muraille de Chine : non
65. Créé votre entreprise : non
66. Tombé amoureux sans avoir le coeur brisé : non
67. Visité d’anciens monuments : oui mais à la longue, des vieilles pierres...
68. Suivi un cours d’arts martiaux : non
69. Joué au XBox pendant 6h d’affilée : non, j'aime pas ça!
70. Eté marié(e) : je le suis
71. Tourné dans un film : non
72. Organisé une fête surprise : oui
73. Eté divorcé(e) : non
74. Ne pas manger pendant 5 jours : un peu débile la question, non, je n'ai pas fait Koh Lanta
75. Fait des biscuits à partir d’un sachet tout prêt : non
76. Gagné le premier prix à un concours de déguisement : non
77. Conduit une gondole à Venise : non
78. Eté tatoué(e) : non
79. Fait du canoë-kayak : non
80. Eté interviewé(e) à la télévision : oui, c'était pour les élections fédérales. J'étais président de bureau de vote et c'étais la Saint Roch à Thuin. On me demandait comme je gérais l'entrée des marcheurs avec leurs fusils
81. Reçu des fleurs sans raison particulière : non, jamais reçu de fleur
82. Joué sur une scène : non
83. Eté à Las Vegas : non
84. Enregistré de la musique : non
85. Mangé du requin : je pense
86. S’embrasser dès le premier rendez-vous : oui
87. Eté en Thaïlande : non
88. Acheté une maison : oui
89. Enterré un de vos parents : non et le plus tard possible!!!
90. Fait une croisière : arf, encore un projet
91. Parlé plus d’une langue couramment : plus d'une langue oui mais pas couramment!
92. Elevé des enfants : non
93. Suivi votre chanteur favori en tournée : non
94. Fait une randonnée en vélo dans un pays étranger : oui, en provence, et on a fait le Mont Ventoux... dur dur!
95. Déménagé dans une autre ville pour une nouvelle vie : oui
96. Mangé des fourmis : encore une question Koh Lanta!
97. Marché sur le Golden Gate Bridge : non
98. Chanté à tue-tête dans votre voiture et ne pas avoir arrêté alors que vous saviez qu’on vous regardait : je crois que oui
99. Subi de la chirurgie esthétique : non
100. Survécu à un accident duquel vous auriez pu ne pas survivre : je touche du bois!
101. Ecrit des articles pour une grande publication : non, mais tout dépend ce qu'on appelle "
102. Perdu plus de 40kg : non et si je fais ça, je ne vais plus ressembler à grand chose, déjà que ....
103. Soutenu quelqu’un qui perdait connaissance : non
104. Piloté un avion : non
105. Touché une raie vivante : oui dans un bassin
106. Brisé le coeur de quelqu’un : je crois oui
107. Aidé un animal à donner naissance : non
108. Gagné de l’argent à un jeu télévisé : oui, et c'était génial!
109. Cassé un de vos os : non
110. Percé une autre partie de votre visage que les oreilles : non
111. Utilisé un revolver ou autre arme à feu : non
112. Mangé des champignons que vous aviez ramassé : les champignons et moi c'est 2
113. Monté un cheval : oui, en voyage de noces et cette expérience restera à jamais gravée dans ma mémoire
114. Subi une importante opération : non
115. Eu un serpent comme animal de compagnie : non et je n'ai pas trop envie !
116. Dormi plus de 30h d’affilée : non, déjà que j'ai du mal à dormir 6h d'affilée alors 30h... NON
117. Visité tous les continents : il me reste le continent américain et l'océanie
118. Fait une randonnée en canoë de plus de 2 jours : non
119. Mangé du kangourou : je pense que oui
120. Mangé des sushi : non
121. Eu votre photo dans le journal : oui
122. Changé l’opinion de quelqu’un à propos de quelque chose qui vous tenait vraiment à coeur : je crois
123. Repris vos études : oui
124. Fait du parachute : je serais tenté mais je suis cap' de ne pas sauter
125. Porté un serpent : non
126. Construit votre PC à partir de différents morceaux : mon surnom est Bill Gates!
127. Vendu une de vos créations à quelqu’un qui ne vous connaissait pas : non
128. Teint vos cheveux : non
129. Rasé votre tête : non
130. Sauvé la vie de quelqu’un : aider quelqu'un oui mais il n'allait pas mourir

Vues de Moi (7)


Pas trop loin de chez moi, il y a eu un monstre qui est sorti de terre. Il y a fallu 20 ans pour pousser et quelques 500 millions d'euro. Le plus grand ascenseur à bateau ... du monde! Excusez du peu ... Mais vois-tu, on a beau être le plus grand et le plus fort, on n'est pas sans faille ... Et là, il est plus souvent en rade qu'en fonctionnement à la grande joie des bateliers!
Photo: Ascenseur de Strepy-Thieu

vendredi 16 février 2007

Toutes mes excuses!

Voilà, je le fais mon mea culpa! Mes profondes excuses sont adressées à tous les fans de RTL-TVi. Dans ma note du mardi 13 sur la nouvelle émission de la RTBf, je concluais en spéculant sur la fabuleuse émission intellectuellement divertissante 'Ca vous fait rire'. Je me suis royalement planté, je le reconnais!
De plus en plus, j'ai le sentiment que TVi veut casser la télé publique à coup d'audience en abrutissant le plus possible ses téléspectateurs. Elle réagi pour ne pas perdre de l'audience quitte à faire du n'importe quoi! Là, où la RTBf innove et revient peu à peu à la surface, TVi a peur et montre un signe de contre-attaque.
Lors de la diffusion des premiers épisodes de "Rome", TVi place 2 "Docteur House"; la semaine qui suit les programmes redeviennent normaux. Cette fois-ci, ils chamboulent encore tout par PEUUUUURRRR ouhhhhhhhh! Cette fois-ci, c'est Docteur House qui vole à la trappe (et tant pis pour les fans, ils attendront!). Cette fois-ci, la déprogrammation laisse place aux 3 premiers épisodes des Experts (saison 3). Mais pas de panique, le mardi suivant tout redevient à la normale et d'ailleurs, plus aucune trace de la suite des Experts ... Mystère ... Cette fois-ci, je l'espère, le téléspectateur va peut-être comprendre!
La Belgique est un plaisir ....

BelgoDécouverte

En alternance avec le BelgoVideo, BelgoDécouverte te fera connaître un artiste belge qui monte, qui essaie de se faire oublier ou qui est complètement oublié ...
Ce vendredi, c'est Zoé. En double affiche avec Aldebert ce mardi au Botanique, je t'en avais déjà un peu parlé sur la note de mardi. Mais rien ne vaut qu'une bonne auto-présentation, ce qu'elle a fait sur SacréCD de PureFm. La capsule te propose donc un morceau juste après. Je te laisse libre juge...

mercredi 14 février 2007

Carnaval (4)

Comme promis, les vidéos des préparatifs du Carnaval de Binche sont en ligne. Malheureusement, le site internet de la télé locale ne permet plus de se rendre directement sur le JT concerné.
Mode d'emploi pour visionner
- Ouvrir le site ICI
- Aller sur les archives
- Pour les dernières soumonces en musique, ouvrir le JT sur lundi 12 février, le reportage se trouve à un peu plus que la moitié
- Pour les Trouilles de Nouilles, ouvrir le JT du 13 février 2007, le reportage se trouve +/- au 2/3 du JT
Bonne ambiance!

BelgoQuizz (5)

Soyons fou et belgo-belge pour cette 5ème édition! Parlons signalisation ou plutôt 'direction'. La Belgique a la chance de parler 3 langues officiels: le français, le néerlandais et l'allemand. Dès lors, la probabilité de te retrouver face à des noms de ville complètement inconnus quand tu roules sur nos splendides routes éclairées est grande! Exemple, tu viens de Paris et tu viens sur Bruxelles. Durant tes premiers 50 kms belges, tu verras l'indication BRUXELLES et puis vint le magnifique panneau qui te souhaite la "bienvenue en Flandre" (Vlanderen heet u welcome).Et là, bardaf! Tout devient compliqué, les indications sont en néerlandais. Sans période de transition! Non, non! Débrouille toi! Bruxelles devient Brussel, Anvers devient Antwerpen, Gand devient Gent ...

J'avoue, je ne te donne que des exemples faciles et me réserve les plus difficiles pour le Quizz. J'émets toutefois mon avis personnel sur le sujet. A mon sens, il serait plus logique de laisser (dans notre pays) les noms de ville dans le régime linguistique dans lequelle elles sont situées, ce qui serait une paix communautaire mais aussi une facilité pour tous.

Les commentaires du blog sont modérés durant la durée du Quizz!
Réponses ce jeudi

Voici les noms de villes que tu peux rencontrer en quittant Bruxelles mais qui se situent en Wallonie (et en France!). Pour plus de facilité, les réponses se trouvent en bas. Il te suffit d'attribuer la bonne lettre au bon chiffre!

1- Bergen - f- Mons
2- Rijsel - e- Lille
3- Namen - b- Namur
4- Gelgenaken - h-Jodoigne
5- Luik - a- Liège
6- Doornik - g-Tournai
7- s'Gravenbrakel - d- Braine le Comte
8- Bastenaken - c-Bastogne

Kesako?

Si tu ne le sais pas aujourd'hui, c'est le 14 février et c'est ... l'anniversaire de mon paternel! Il y a aussi autre chose de plus commercial encore mais j'arrive plus trop à me souvenir de l'occasion. Quoi que, si tu te rends à Bruxelles, cette soudaine amnésie disparaîtra certainement au 1er feu rouge que tu rencontreras.

Comme les années précédentes, un grand nombre de feu de signalisation ont revêtu leur habit de fête. Et tu t'en doutes, cela ne fait pas trop plaisir aux autorités locales mais comme l'action est ludique et que les organisateurs se sont engagés à remettre tout en état, les automobilistes auront au moins fait un sourire ce matin ...
Hier soir, à la sortie du concert, j'ai pu largement en profiter. Tous les feux de la rue Béliard étaient pour nous. La bonne idée de fermer le tunnel de la même rue et de passer en surface pour encore en avoir plus ...

mardi 13 février 2007

Y a pas pire ...

Mardi prochain, la RTBf lance sa nouvelle émission de divertissement avec but pédagogique, 'Y a pas pire conducteur'.

Un casting qui a donné du fil à retordre à la télé publique. Les prétendants spontannés ne se bousculaient aux portes. Tu m'étonnes! Qui se dit mauvais conducteur? Du coup, il a fallu rechercher de chouettes connaissances qui allaient dénoncer! Et hop, les 8 candidats sont trouvés.

Le but? Sélectionner le plus mauvais conducteur en éliminant chaque semaine, le meilleur!

Filmés dans des situations de stress en circuit fermé et sur la voie publique (Rome), on va pouvoir se délecter des réactions des candidats et surtout, peut-être, se reconnaître ... Jean-Louis Lahaye (on aime ou pas) se permettra (avec Maureen Louys) certainement d'en rajouter une couche, ce qui rendra le programme encore plus ... vivant!

En face, ça ne change pas, le mardi, on pourra, je pense, retrouver les 2 blondes profondes teintes en noir dont l'intelligence s'est arrêtée à nous faire rire avec des coussins péteurs ...

Aldebert

UPDATED
Ce soir, c'est concert! Encore? Oui, encore! Et il y en aura encore un autre ce mois-ci! Ce soir, c'est Aldebert au Botanique dans la salle de l'Orangerie.
Une première pour nous! Pas encore eu la chance de faire cette salle et un collègue me confirme que c'est super intimiste. Tant mieux, on partagera mieux l'ambiance avec l'artiste.

Il était l'invité de Sacré CD de PureFm ce midi (le podcast sera disponible demain ici même) et il m'a donné l'envie de voir le résultat sur scène.

De la même trempe que Bénabar, les textes ludiques et réels seront entrecoupés d'humour. Il partagera toutefois la scène avec Zoé, la chanteuse belge qui vient d'être sacrée Chanteuse francophone de l'année aux Femmes de Cristal.

Comme d'hab, mes impressions suivront demain ...

Bon, ben, je déplore que Bruxelles soit si cher en parking. On a un peu tourné pour trouver une place en surface et rien, nada, que dalle! C'est le parking du Passage44 que l'on s'est rabattu. En avons été quitte pour 9,80€ pour 4 heures de stationnement!
Cela ne nous a en tout cas pas gaché la soirée!
Découverte de Zoé, cette chanteuse belge qui devrait monter. ELLE m'a dit l'avoir vu passer chez Drucker au Grand Journal. Parolière et surtout assez théatrale, elle nous a séduit. Pas au point d'acheter l'album car nous avons surtout été séduit par sa mise en scène. Un décor de cuisine pour cacher les instruments et les boissons (elle buvait dans des flacons de produit vaisselle). Bref, de chouettes paroles à écouter, à faire sourire et un final sur le boléro de Ravel déjanté.

20 minutes de pause avant que l'ami Aldebert entre sur scène. Désolé pour mes lecteurs d'outre-quièvrain mais le français n'est pas aussi chalereux sur scène que pourrait l'être un belge. Evidemment, je reviens d'un concert Sttellla, mon avis peut-être tronqué! Toutefois, il manque une petite touche pour que l'artiste soit totalement intégré au public. Les chansons? C'est du Aldebert! Touchantes, marrantes et prenantes tout comme la musique. Il se défonce sur scène, il transpire et fait participer le public. Quelques touches d'humour (limite pas très drôle sur certains points. Ben oui à force de se moquer des belges, une certaine lassitude s'est installée). Le tout servi dans une salle dont l'accoustique est très agréable (on y reviendra). On a entendu l'artiste chanter comme sur un CD et pas comme dans une boum! Il ne m'a donc pas déçu même si je reste à préférer Benabar...

Le podcast de Aldebert de PureFm


lundi 12 février 2007

Carnaval (3)

C'est parti pour la grosse dernière festivité de Binche. Le lundi avant le dimanche Gras, c'est la nuit des Trouilles de Nouilles. La ville appartient aux masqués. Ils décident de tout. Une chose est sûre, il ne fait pas bon se promener dans la ville médiévalle endimanché. Même si on nous rassure que le lancé d'oeuf et de farine appartient au passé, tous les 'coups' peuvent être permis...
Voici donc le dernier jour de préparatif. "Carnaval" prendra encore la place de Belgo7 lundi prochain et les vidéos pour te faire (re)découvrir le carnaval viendront alimenter les commentaires.
Rendez-vous donc dimanche, lundi, mardi ET mercredi pour vivre les féstivités.

Les Trouilles de Nouilles

Le lundi précédant les jours gras, les rues du centre de Binche sont envahies par des masques, des groupes de personnages étranges, méconnaissables sous leur costume, le visage caché tantôt par une face de grand-mère, tantôt par une tête de singe ou tout simplement par le drap blanc d'un fantôme. Des centaines de trouilles vont de café en café, de maison en maison, à l'assaut d'une victime.

Cette nuit est chaude en rires et moqueries. On l'appelle la nuit des Trouilles de Nouille. Dans notre patois local, une trouille est un personnage malpropre, une truie. Le mot nouille n'a aucune signification si ce n'est au point de vue de la sonorité de l'ensemble de l'expression. Peut-être faut-il y voir un rapprochement avec "guenouille" qui dérive de guenilles. En effet, les Trouilles reprennent un principe des carnavals où les gens s'habillaient de guenilles - carnavals "vulgaires" moins hiératiques que le Carnaval que l'on connaît actuellement à Binche.

Durant toute cette soirée, les masques prendront un malin plaisir à intriguer les imprudents qui auront préféré laisser leur visage à la vue de tous. Cela leur en coûtera quelques verres. Les trouilles montreront à leurs victimes qu'elles les connaissent en révélant des choses parfois intimes. Le timbre de la voix changé pour éviter d'être identifiés, ils ne se tairont qu'au prix d'un verre bu à la paille pour ne pas relever le masque.

Les Trouilles de Nouille, par leur mascarade, sont à rattacher à la noble tradition des carnavals européens dans lesquels le masque tient une place très importante. Il serait dommage que ce maillon de notre tradition se perde dans l'oubli.

dimanche 11 février 2007

Carnaval (2)

Alors que retentissent les soumonces générales dans ma ville, Binche est en train de vivre les dernières soumonces en musique avant le dimanche gras. Une toute autre approche des festivités. La musique est là pour rappeler les 26 'mélodies' différentes pour battre le pavé binchois.

Les soumonces en musique

Lors des deux dimanches de soumonce en musique, les sociétés partent vers 15 heures de cafés situés à l'extérieur du centre de la ville pour s'y rejoindre vers 20 heures.

Dernière étape dans la préparation de ce Carnaval, les soumonces en musique ont en plus de la batterie, la musique. Constituée d'instruments à vent tels que la clarinette et la trompette, la "musique" joue les airs de Gilles au nombre de vingt-six. Ils sont d'origines diverses et remontent au dix-neuvième siècle dans leur forme et leur arrangement mais les mélodies proviennent d'airs du dix-huitième siècle.

Les sociétaires ont troqués l'apertintaille et le ramon contre le travesti de l'année précédente. C'est d'ailleurs bien souvent l'occasion pour les Binchois de voir pour la première fois les costumes sortis le Dimanche-Gras de l'année précédente. Ce n'est pas une généralité, mais peut-être est-ce une "obligation" économique: rentabiliser le costume. Cependant, cette habitude, cet usage courant a tendance à disparaître.

Il peut être intéressant de savoir que durant ces sorties, tout comme au Carnaval, une société de Gilles fonctionne par cagnotte: plusieurs groupes de Gilles au sein d'une même société s'organise pour le choix et la confection d'un costume de travesti vêtu le Dimanche-Gras ainsi que pour les commandes de boissons aux arrêts dans les cafés. Un Gille responsable tient la cagnotte, la bourse et se charge d'aller au comptoir commander la tournée. Cette habitude s'est bien souvent étendue aux groupes extérieurs, ceux qui suivent.

Swimming

Et encore une semaine chlorée ...

Mardi 6 février en club pour 4000m
Jeudi 8 février en libre pour 2000m
Samedi 10 février en club pour 2100m
Dimanche 11 février en libre avec F pour 1500m dans une piscine à vagues

samedi 10 février 2007

Vues de moi (et de Francisco) (6)

Participation exceptionnelle de Francisco pour ce "Vues de Moi". Pour la 1ère fois, il testait son nouveau reflex dans les conditions 'mode sport'. Voici 'enfin' les clichés pris dimanche dernier lors des Championnats Francophones de natation qui se sont déroulés à la piscine de Charleroi.

Vues de Moi by Moi
Départ dos femmes, départ 200 brasse hommes
et départ 1500m hommes (Grandjean en 5)


Vues de Moi by Francisco

Départ 200 papillon femmes - départ 200 brasse hommes et Yoris Grandjean

vendredi 9 février 2007

Sttellla

UPDATED!
Ce soir c'est concert ... Sttellla! Les belges connaissent. On aime ou on aime pas. Sttellla (Jean-Luc Fonck) incarne pour moi la Wallonie qui ne se prend pas au sérieux. Le francophone belge qui adore faire la fête sans se soucier de son apparence ...
Je t'invite à le découvrir dans le medley qu'il a donné à l'occasion des 25 ans de la Région Wallonne à Namur. Pour la 1ère fois, il chante avec un orchestre synphonique tout en ne connaissant toujours pas ses paroles. Il est déjanté et ce sont ses testes qui sont à écouter, tout en étant du grand n'importe quoi, cela donne du texte. Ce n'est pas du Brel mais du BELGE, du surréaliste ... LA BELGIQUE EST UN PLAISIR ET DOIT LE RESTER!
Les titres passés lors de ce gros mix de ses meilleurs tubes sont:
- Les tartines
- James Bourg contre Guinsbond
- Années 80 (Années septante-dix)
- Emile Dequesne
- La fille de la météo
et le méga tube populaire ... Torremolinos (dans son quasi-intégralité) qui te restera certainement en tête un petit temps ... "on ira tous tous tous à Torremolinos"

Voilà donc la soirée concert passée! Pour la 1ère fois, nous nous sommes rendus au coliseum à Charleroi, petite salle bien sympathique avec le bar au rez dans la salle. J'avais un peu peur de la population du concert et j'ai été fortement surpris de voir tous les âges (de 8 à 70 ans). Familiale et franche déconne assurée. Nous n'avons pas été déçu. Un bac de Jup sur scène, une vingtaine de goblet de bière servi, le 'décor' est planté.

Dès le 2ème titre, la salle réclamait Torremolinos et les Bouchons ... il a fallu attendre près de 2 heures pour les entendre. Entre temps, distribution de bonbons et seconde partie en tutu (je l'invente pas). 2h30 après, il terminait par "Brigitte Bardot" durant laquelle quelques farandoles se sont mises à parcourir la salle. Ambiance BELGE comme on les recherche et comme on ne les trouve que chez nous. ELLE me l'avait offert pour mon Nöel. J'avais un peu peur qu'elle n'apprécie pas du tout mais je me suis un peu planté. Même si elle n'est pas devenue fan pour autant, elle a apprécié la musique (moins les paroles) et a trouvé le concert amusant ... Moi, j'ai passé une super soirée à lui chanter faux dans les oreilles. Enfin, c'est ce qu'elle dit car je chante juste évidemment!

mercredi 7 février 2007

La note de Guy

C'est tendance, je l'ai vue chez BeeHappy et chez L-tz, je trouvais cela drôle donc je me suis lancé. Encore un jeu à la c.... Pas du tout! Je trouve même l'exercice assez compliqué. Il faut évidemment partir d'une idée, quoi que même sans idée, cela peut partir dans tous les sens et devenir un truc super chouette à lire. Les règles du jeu? Prendre 10 minutes de ton temps et écrire une note de ce qui te passe par la tête sans te relire donc d'une traite en 10 minutes chrono ... Voilà mon résultat ...


Tu t'es déjà arrêté sur ta journée et te demander quels genres de trucs tu fais machinalement sans d'ailleurs te demander pourquoi tu les fais. Voire pire, et là je suis sûr que cela t'arrive, c'est que tu te poses la question: l'ai-je fait? Un exemple? La chasse. Combien de fois, je me suis demandé: est ce que j'ai bien tiré la chasse. Plus soft? Ok! Ai-je coupé le percolateur en partant? Ca, c'est l'angoisse. Un perco, ca peut foutre le feu à la maison. Et bingo. Là, où tu as pu gagner 5 minutes au matin, tu te tapes un demi-tour pour aller vérifier. Et tes 5 minutes sont perdues en 10 minutes!
Autres gestes systématiques, ce sont les bidules machin chose que tu fais en arrivant le matin au boulot. T'allume ton PC, tu passes devant la radio, tu l'as mets plus fort, tu vas mettre ta Danette au frigo, tu chipottes dans la cuisine du bureau. Tu ramasses les faxes ou les trucs qui trainent dans l'imprimante. Tu reviens à ta place, tu te connectes et tu vas sur ton blog pour lire les messages de la nuit. Tu vides tes boites mails et puis tu te dis: bon, on y va!
Le soir, tu reprends le même chemin, tu changes de vitesse au même endroit, tu négocies la sortie d'autoroute de la même manière. Tu arrives chez toi et tu reproduis les mêmes gestes que la veille. Pour ma part, c'est boite au lettre, petit popo (oulàà, c'est vie intime ça) et puis, les chats. Voir ce que les monstres ont fait dans leurs appartements. Ces 2 seigneurs et leur dégâts. Là, j'invente car ils sont logiquement sages sauf le plus jeune qui de temps en temps se dit qu'il boufferait bien les joints de silicone de la fenêtre. J'en suis à me demander si c'est pour le plaisir ou nous faire chier.
Ouf, vlà dix minutes de passées!... Je regarde mon texte … on ne tape pas grand-chose en dix minutes ou alors, je suis lent
...